Noir Moderne – Senglar’s Black Point Versions

La juxtaposition des extrêmes parcourt la musique de Noir Moderne. Présent dans chaque convulsion charpentée par Senglar pour cette série de remixs, le contraste entre la lumière et l’obscurité ; et en termes musicaux, le son et le silence et la clarté/obscurité du timbre.

Noir Moderne crée un champ de tension entre une dynamique extrême, des respirations volontairement aspirantes et une construction méticuleuse, un contraste inhérent entre des grésillements « lumineux » et des montages qui plongent dans les profondeurs. Il propose une apnée dans cet univers inconnu des fonds des mers, où l’on découvre des vagues de fonds, des nuages de sable qui comme des cyclones marins traversent un plateau vide éventré d’une crevasse encore plus profonde.. C’est là, que se pose Senglar pour nous faire découvrir la musique de Noir Moderne.. Comme attendant les poissons lucioles, en scrutant le noir de sa torche frontale.

Pour ce premier EP pour Tsuku Boshi, il s’agit en effet d’un double processus de création de matériel par les expériences sonores et le traitement d’une part de Noir Moderne, et d’un exercice de remixes et d’édition minutieuses de ce matériel d’autre part par Senglar.

Une belle introduction avant un premier album en préparation..

Il arrive souvent que de simples bribes soient utilisées parmi des heures de matériel sonore. Le contraste entre la magie du moment, la performance spontanée en direct et sa construction minutieuse ultérieure façonne la qualité des pièces.

Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)